Plur'ielles : Forum lesbien, bi, trans, queer et +
Bienvenue sur Plur'ielles Smile !

Marre des sites de rencontre où rien de profond ne s'échange, envie d'un endroit virtuel où vous vous sentez "chez vous", avec du vrai contenu et où vous pouvez tisser de nouvelles amitiés, parler de tout avec plusieurs centaines de membres de toute la francophonie, en toute sécurité ? Vous êtes au bon endroit !

Plur'ielles (ex "Le Monde est Lesbien") compte plus de 2300 membres, près de 300 000 messages échangés et plus de 100 posts publics par jour. C'est une safe zone où femmes, trans, genderfluids et non-binaires sont libres de s'exprimer en toute liberté et de rencontrer de nouvelles personnes en se basant sur le fond... et pas uniquement sur la forme.

Êtes-vous prêt.e pour l'aventure Wink ?
-50%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur un arbre à chat géant – 154cm de hauteur
68.99 € 138.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller en bas
tif
tif
Localisation : sud est
Age : 35
Messages : 7
Date d'inscription : 14/09/2016

lesbienne - la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville Empty la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville

le Mer 16 Nov - 22:43
salut à toutes,
je me balade à droite à gauche sur ce chouette forum permettant de partager ses doutes, questions, plaisirs, idées, expériences, bref, de Partager.
Je lis, depuis quelques semaines, sans vraiment oser prendre part.
Aujourd'hui, je crois détenir la raison, et j'ai envie...de la partager : je me sens loin de ce monde dans ma réalité quotidienne, simplement parce que là où j'habite,c'est le désert à ce niveau là (à ma connaissance...). Et pourtant, pourtant, je m'y sens à ma place, je m'y exprime, ma flamme intérieure brûle, fière et puissante, malgré un manque, caché mais tout aussi fort...un manque de partage féminin, que je me désole de ne pouvoir vivre ici, en montagne. Cela me laisse dans un sentiment d'impasse, à la fois d'être à ma place, et de ne pas être au bon endroit pour répondre à ma partie protégée car secrète : ma fascination envers le féminin.
Je parle de fidélité à soi d'abord car je ne me sens pas prête à rejoindre un univers qui ne serait pas le mien, urbain mais actif à ce niveau, sauf peut être pour l'expérience, mais bon, j'ai du mal à m'imaginer dans un bar gay, quoique ça me fascine aussi, tel est mon rapport à l'inconnu, il fascine et attire autant qu'il effraie...
Alors quoi?
-Laissez la vie faire, faire confiance, un jour peut être....en attendant, droit devant
-Allez provoquer, mais quoi, qui, où, cela deviendrait une vraie démarche !!! j'aime tant le spontané d'une rencontre.
Ô femmes de tous horizons, vous en remettez vous à la vie, confiante et sereine, ou la provoquez vous en duel en refusant d'attendre après elle?

Merci à vous pour ce partage d'expérience...

swap
swap
Age : 39
Messages : 350
Date d'inscription : 27/06/2015

lesbienne - la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville Empty Re: la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville

le Jeu 17 Nov - 1:57
Perso, je laisse venir je ne cherche pas. Meme si il m arrive de sortir dans le milieu gay (habitant pres de paris j avoue que ca aide) mon entourage est principalement hetero.

Je ne veux pas rentrer dans une caste, me coller une etiquette a la peau. Je ne me cache pas non plus, je veux juste etre moi, tout simplement Voui

Mais a chacunes de trouver son bonheur la ou elle le souhaite EhEh
minipoussin
minipoussin
Age : 40
Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
http://confidentielles.lightbb.com/forum

lesbienne - la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville Empty Re: la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville

le Ven 18 Nov - 0:52
Je pense que la réalité est plutôt simple : on rencontre les personnes qui nous conviennent de la façon et dans les lieux qui nous conviennent.

Y'a toujours l'exception à la règle du "on était là, on se sentait aussi mal l'une que l'autre dans le même endroit et ça nous a fait un point commun" ... mais d'expérience c'est pas forcément sur ce principe là qu'il faut partir.

Cela dit , le mouvement créé le mouvement.

Être purement attentiste ne permet généralement que de s'enterrer, sauf fameuse "exception des films romantiques" ... "elle a eu une panne d'essence juste devant chez moi, il faisait nuit, elle n'avait plus de batterie sur son portable et de toute façon ça ne capte pas dans la montage, de ce fait je l'ai invitée et elle n'est plus jamais repartie ( vivante ) "

je pense que la différence pour les personnes calmes et introverties, voire limite phobiques sociales, ou tout simplement timides... ça se fait dans l'état d'esprit.

Disponibilité, engagement, ouverture à l'autre, créer les occasions, ne pas s'enfermer sans se forcer à quoi que ce soit , explorer , se donner la chance de rencontrer l'autre , pas forcément dans le sens physique. Créer du lien , qui crée du lien, qui créé du mouvement, de l'expérience, des avancées etc.
Parfois on a des impulsions qui nous poussent à sortir de nos sentiers battus, parfois ça donne du positif, d'autre fois on se dit qu'on aurait mieux fait de s'abstenir ... mais ça nous fait quand même avancer, vivre quelque chose.
D'autres fois on reste dans notre zone de confort et il faut trouver le moyen d'éviter de s'enterrer et de fermer les portes.

A défaut de réussite assurée "pour toute la vie" .. à minima, on vit.
Seed
Seed
Localisation : Ailleurs.
Age : 27
Genre : Extraterrestre
Messages : 260
Date d'inscription : 13/01/2015

lesbienne - la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville Empty Re: la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville

le Ven 18 Nov - 1:22
minipoussin a écrit:
Disponibilité, engagement, ouverture à l'autre, créer les occasions, ne pas s'enfermer sans se forcer à quoi que ce soit , explorer , se donner la chance de rencontrer l'autre , pas forcément dans le sens physique. Créer du lien , qui crée du lien, qui créé du mouvement, de l'expérience, des avancées etc.

C'est tellement ça.
Sober
Sober
Localisation : Je viens du Sud
Age : 39
Messages : 47
Date d'inscription : 04/11/2016

lesbienne - la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville Empty Re: la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville

le Ven 18 Nov - 13:42
Moi personnellement j'ai fait les deux :

1) ne rien forcer, attendre, faire confiance à la vie
Résultat : le néant

2) Bouger, rencontrer, ne pas rester passivement dans l'attente
Résultat : pas que des bonnes expériences, des rencontres intéressantes qui peuvent rester amicales

Je pense qu'il faut prendre des risques dans la vie... comme le dit si bien Forest : "la vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber" mais c'est pas une raison pour ne plus manger de chocolat ! Laughing
Angie37
Angie37
Age : 50
Messages : 18150
Date d'inscription : 24/08/2015

lesbienne - la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville Empty Re: la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville

le Ven 18 Nov - 14:54
Sober à dit:
Je pense qu'il faut prendre des risques dans la vie... comme le dit si bien Forest : "la vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber" mais c'est pas une raison pour ne plus manger de chocolat !  Laughing

J'aime beaucoup cette citation Voui

Tu ne dois pas te désespérer même s'il est vrai que dans un "désert"...
Peut-être que si tu parviens à être mieux cela se ressentira et se remarquera.
Forcer le destin ne peux pas non plus être toujours négatif.  sunny
tif
tif
Localisation : sud est
Age : 35
Messages : 7
Date d'inscription : 14/09/2016

lesbienne - la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville Empty Re: la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville

le Ven 18 Nov - 15:23
Salut à toutes, merci pour vos témoignages. Cela rejoint ma façon de penser, et me conforte dans la voix que je suis, non pas celle d'être attentiste, ça n'est pas mon état d'esprit ni mon envie, de toute façon j'ai la bougeotte, personnellement et professionnellement . La confiance, le mouvement, l'ouverture, être attentive à la vie et à ses clins d'oeil.
Et puis l'amour ne peut naître d'une simple envie de ne pas être seule, l'amour prend racine autour d'une rencontre qui marque, c'est ainsi que je souhaite l'accueillir.
Alors pas de soucis, je ne suis pas désespérée, loin de là ! Juste dans l'envie de partager des témoignages, des expériences, des façons de voir !

Cham-Cham
Cham-Cham
Localisation : Rhône-Alpes
Age : 23
Messages : 371
Date d'inscription : 17/07/2015

lesbienne - la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville Empty Re: la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville

le Ven 18 Nov - 17:22
Généralement, le bonheur tombe quand on ne s'y attend pas !
En revanche, on peut ne pas s'y attendre, mais "provoquer" un peu les choses. Je m'explique...
Dans ma façon de penser, je ne cherche pas A TOUS PRIX à faire des rencontres. Mais j'aime sortir avec mes amis, découvrir de nouveaux lieux, ou au contraire retourner dans des lieux qui nous ont plu etc. Mais je "n'attends" rien de ces sorties, juste passer du bon temps. Il peut arriver qu'on fasse de superbes rencontres justement (je ne parle pas forcément des rencontres-amour, mais n'importe quelle rencontre, amicale, amoureuse, flirt, autre...).
Je pense que tu ne peux pas "tomber sur la personne", juste en attendant.
C'est se terrer, ne pas se laisser des chances, enfin, ça c'est ce que je pense.

Et puis sinon, il y a aussi des rencontres "provoquées", notamment avec les sites de rencontre.. Wink
Ca peut être aussi une alternative, mais j'ai cru comprendre que tu préfères le spontané. C'est sûr, ça fait rêver...
Mais tu peux tomber sur de très belles personnes aussi par le virtuel.
Et puis le spontané peut aussi venir par la suite, et tu peux avoir vraiment de très belles surprises !
L'échange virtuel n'est pas obligé de durer longtemps, tu peux rencontrer la personne en question très rapidement, et voir comment ça se passe en face à face plutôt que derrière les écrans.
Moi en tous cas j'y retrouve une part de spontanéité dedans aussi, même si la rencontre en elle-même n'est pas "naturelle".
Je sais pas trop si j'ai réussi à écrire vraiment ce qui se passe dans ma tête là...? Razz
Contenu sponsorisé

lesbienne - la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville Empty Re: la fidélité...d'abord à soi : être lesbienne ailleurs qu'en ville

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum